Une décoration de Noël plus responsable

Les fêtes de fin d’année riment souvent avec une consommation excessive ayant un impact environnemental très important. Découvrez nos conseils pour adopter une décoration plus écologique.

5 minutes

Quel sapin pour un impact neutre sur l’environnement ?

Pour choisir son sapin, trois options s’offrent à vous : le sapin artificiel, le sapin naturel ou le sapin fait-maison.

On peut penser qu’opter pour un sapin artificiel est une solution plus écologique qu’acheter un vrai sapin. Malgré son aspect réutilisable, sa composition en plastique, en pétrole et autres matières non renouvelables le rendent bien moins intéressant d’un point de vue écologique. En effet, il faut utiliser un sapin artificiel 20 ans pour compenser l’impact environnemental lié à sa production. Sa durée de vie étant de 6 ans en moyenne, ce n’est donc pas la meilleure solution.

Pour acheter un sapin naturel de manière responsable, celui-ci doit idéalement être produit en France et issu de productions agricoles raisonnées et contrôlées. Pour s’en assurer, il faut se fier aux labels bios, Plante bleue ou Label Rouge. Une fois que les fêtes sont terminées, l’idéal est de le déposer à la déchetterie ou de le replanter, mais de ne surtout pas le brûler. Malheureusement, acheter un vrai sapin chaque année n’est pas une solution écologique en soi, puisque sa culture est polluante à cause des pesticides utilisés.

Finalement, la solution la plus écologique est d’opter pour un sapin fait maison. Pour réaliser vous-même un sapin de Noël original, il existe plein d’articles Do It Yourself pour vous inspirer et vous accompagner. En fonction des matériaux que vous utilisez pour le fabriquer, votre sapin sera zéro déchet et réutilisable à l’infini. Une solution parfaite pour avoir un sapin vraiment vert !

Des achats locaux

Si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur mais que vous souhaitez entrer dans une démarche durable pour les fêtes de Noël, vous pouvez tout à fait opter pour l’achat de décorations, mais pas n’importe où.

Vous pouvez soutenir l’artisanat local en cherchant vos objets de décoration auprès des créateurs locaux. Notre région regorge d’artisans, dont vous trouverez une liste non-exhaustive dans notre article dédié. Privilégiez les achats régionaux et responsables.

Il est aussi possible de réaliser une belle décoration à partir d’objets de seconde main. En fouinant sur des sites tels que Leboncoin ou la Facebook Marketplace, vous pourrez facilement vous procurer divers objets décoratifs ou des matériaux nécessaires à la réalisation de vos bricolages.

Une décoration de Noël naturelle

A l’approche des fêtes de fin d’année, il est courant de se ruer vers les magasins de décorations pour trouver des guirlandes qui brillent de toutes les couleurs et des boules de Noël qui scintillent. Pourquoi ne pas imaginer une ambiance plus naturelle pour une décoration plus responsable ?

Les objets de décoration que l’on peut se procurer dans les grands magasins en France sont malheureusement souvent fabriqués en Chine. Non seulement, leur impact environnemental lié au transport est non négligeable mais en plus, les peintures utilisées pour leur fabrication sont bien souvent toxiques.

Pour diminuer son impact sur la planète, vous pouvez également privilégier le fait maison. Pour ce faire, vous pouvez allier l’utile à l’agréable : il suffit d’une petite balade en forêt pour trouver de quoi réaliser de belles décorations aux couleurs de la nature. On peut par exemple imaginer des guirlandes végétales composées de feuilles d’arbre ou de pommes de pin, des tranches d’oranges ou de pommes séchées pour accrocher aux branches de votre sapin (fait maison !) ou encore une couronne faite à partir de branches de sapin. Si vous possédez de vieilles chutes de bois et de quoi les découper, vous pouvez réaliser des formes originales pour les accrocher dans votre maison.

Pour compléter votre décoration naturelle, un petit tour dans vos armoires vous permettra certainement de trouver de vieux habits auxquels vous pourriez donner une seconde vie. Avec un peu de couture, un vieux pull peut par exemple se transformer en chaussette de père Noël, à accrocher à la cheminée.

Enfin, pour confectionner vos propres bougies de Noël, vous pouvez utiliser de la cire de soja et rajouter de petites décorations à votre guise, comme des pétales de fleurs par exemple.

Un calendrier de l’avent différent

Cette année, on oublie les calendriers vus et revus sur les étalages des supermarchés, qui sont souvent composés de plastique et remplis de sucreries mauvaises pour la santé. Pour patienter jusqu’au 25 décembre, on vous invite à opter pour un calendrier de l’avent revisité.

Première option : le calendrier Do it Yourself

Il existe une infinité de possibilités pour confectionner un calendrier de l’avent. Par exemple, vous pouvez utiliser des bouts de tissus pour réaliser de petits sacs ou des enveloppes en krafts et les accrocher à l’aide d’une ficelle à votre sapin. Munissez-vous ensuite d’un feutre pour inscrire les 24 chiffres dessus. A l’intérieur des contenants, vous pouvez disposer toute sorte de surprises qui feront plaisir à celui qui l’ouvrira : des chocolats, des accessoires, des sachets de thé… Il est aussi possible de prendre un bocal en verre et d’y insérer 24 bouts de papiers avec un petit mot sur chacun.

Deuxième option : le calendrier inversé

A l’image des valeurs de Noël, le principe de ce calendrier est de donner au lieu de recevoir. Chaque jour, séparez-vous d’un objet dont vous n’avez plus l’utilité en lui donnant une seconde vie auprès de quelqu’un qui en aura besoin. Cela permet d’entrer dans une démarche minimaliste et de partage. Cela peut être des jouets à donner à des enfants défavorisés, ou des denrées alimentaires pour une association caritative.

Illuminer votre maison de façon écologique

A partir de fin novembre, les rues et les maisons s’illuminent aux couleurs de Noël. Ces décorations sont certes très agréables à regarder, mais elles consomment beaucoup d’énergie.

Vous pouvez commencer par remplacer les ampoules des guirlandes traditionnelles par des LED. Ensuite, il faut penser à les éteindre avant d’aller dormir ou d’aller au travail. Il existe des guirlandes avec programmateurs intégrés pour pouvoir contrôler le temps d’éclairage. Vous pouvez aussi opter pour des guirlandes solaires, qui restent autonomes pendant environ 6h.

Emballage de cadeaux : la technique du furoshiki

Chaque année en France, près de 20 000 tonnes de papiers cadeaux sont vendues, soit 380 000 arbres abattus et 11 000 tonnes de CO2 générées. Il faut savoir que le papier cadeau a une durée de vie très courte puisqu’il est jeté immédiatement suite au déballage du cadeau. Par ailleurs, il ne se recycle pas car il contient des matériaux spéciaux qui lui donnent un aspect brillant. Seul le papier kraft est biodégradable et peut se recycler.

Pour emballer vos cadeaux sans gaspiller, il existe plusieurs alternatives au papier cadeau jetable. Vous pouvez par exemple chercher dans votre maison des bouts de tissus qui vous permettront d’emballer des objets de manière très chic. Pour fermer l’emballage, il vous suffira de nouer joliment les extrémités du tissu grâce aux techniques de furoshiki que vous trouverez facilement sur internet.

Vous pouvez aussi utiliser du papier journal, des bocaux en verre ou encore des boîtes en carton qui emballaient de précédents achats afin de les recycler.

Vous avez à présent toutes les clés en mains pour passer des fêtes de Noël plus écologiques !