Sécuriser son logement

La période estivale approchant, les maisons restées vides et sans surveillance pendant les vacances de leurs propriétaires se retrouvent vulnérables face aux cambrioleurs. Systèmes vidéo, gardiennage de voisinage, sont autant de solutions qui permettent de sécuriser votre logement au quotidien. Retrouvez dans cet article tous nos conseils pour se sentir en sécurité chez soi tout au long de l’année.

3 min

Respecter les normes de sécurité et dispositifs d’alerte

Les maisons sont de plus en plus confortables et connectées mais la sécurité dans l’habitat nécessite de respecter les normes et réglementations bien précises. Constructions neuves et constructions anciennes ne sont pas soumises aux mêmes réglementations. Les incontournables de la sécurité sont les suivants :

  • L’électricité : notamment en matière de rénovation, le circuit électrique d’une maison ancienne doit être et remis aux normes par un électricien. Quand on ne peut pas tout changer, la pièce maitresse de votre sécurité reste le tableau électrique qui doit être remplacé en priorité.
  • Le gaz : réseau de ville, citerne ou bouteille, veillez à bien respecter les normes de sécurité à l’intérieur de votre logement pour l’alimentation en gaz et l’évacuation des produits de combustion. Lors de chaque remplacement de bouteille, vérifiez le bon état du joint et la date de validité du tuyau de raccordement.
  • Le détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) : c’est un équipement obligatoire dont toute habitation privée doit aujourd’hui être équipée. Il s’agit d’un appareil qui détecte les fumées et émet un signal sonore suffisamment fort pour réveiller une personne endormie. Un détecteur de fumée a une durée de vie de 10 ans et doit donc être remplacé. Pensez à vérifier régulièrement l’état des piles ou de la batterie.
  • La piscine : les piscines privées doivent être équipées d’un dispositif de sécurité (abri, alarme, barrière ou couverture) afin de prévenir les risques de noyade, notamment de jeunes enfants. Le dispositif doit respecter certaines normes. En cas de non-respect, vous exposez à une amende. Les piscines posées sur le sol, gonflables ou démontables ne sont pas concernés.

Prévenir le risque d’inondation de votre maison

Les épisodes de fortes pluies ou des orages à caractère exceptionnel peuvent déclencher des ruissellements de voirie et une montée rapide du niveau des eaux dans les canalisations qui n’arrivent plus à tout absorbeur. Dans les villes, le risque est d’autant plus fort que les sols laissent moins de surfaces où les eaux peuvent s’infiltrer à cause des parkings, bâtiments et routes. En revanche, les terrains engazonnés ou les allées gravillonnées permettent l’infiltration des eaux pluviales et les risques d’inondation.
Il est donc important de se protéger contre les risques de refoulement, en équipant votre maison d’un dispositif tel qu’une pompe de relevage, particulièrement recommandée pour les maisons avec un sous-sol. Certaines communes imposent l’

Tenir la rampe pour éviter les chutes

Chez les particuliers, le garde-corps est obligatoire dès lors que la hauteur de la chute est supérieure à 1m ou que la pente est supérieure à 45°. Les garde-corps doivent être installés sur les terrasses (toiture terrasse, plan), balcons, mezzanines et escaliers aussi bien en habitation privée qu’en établissements publics. La législation est très stricte en France, à juste titre, et les sanctions sont importantes voire pénales. C’est pourquoi, avant de réaliser des travaux, il faut se renseigner pour se mettre en conformité.
Pour vérifier votre escalier intérieur, il est conseillé d’installer une rambarde. Comme toute barrière de sécurité, elle permettra de protéger de la chute et d’éviter ainsi les accidents.

Décourager les cambrioleurs

Au-delà de votre sécurité intérieure, vous pouvez aussi assurer votre sécurité vis-à-vis de l’extérieur de votre logement pour éviter les effractions.
La grande majorité des cambriolages a lieu dans la résidence principale, mais la résidence secondaire n’est pas à l’abri. Attention, même si l’été est une période propice aux cambriolages, le reste de l’année n’est pas épargné. Le mois de décembre compte aussi de nombreux incidents.
Pour garantir une sécurité permanente, voici quelques indispensables :

  • Renforcer la sécurité des ouvertures : grilles devant les fenêtres, porte d’entrée multipoints sécurisée, volets, sont autant de moyens « mécaniques » visant à renforcer la sécurité de votre logement et à empêcher les intrusions de rentrer.
    Même en journée, verrouillez votre porte d’entrée. Les voleurs essaient en premier lieu cette ouverture. Il est donc primordial de sécuriser votre accès principal par une serrure de haute sécurité.
  • Installer des dispositifs électroniques : les systèmes d’alarmes sont désormais très largement répandus. Simple alerte intrusion sonore avec mise en place de capteurs sur les portes et fenêtres ou télésurveillance par une entreprise spécialisée permettant de prévenir les forces de l’ordre directement en cas d’alerte, les solutions sont nombreuses.
  • Gérer sa maison à distance : la domotique vient également renforcer la sécurité puisqu’à distance vous pouvez piloter l’ouverture/fermeture de vos volets. Un interphone connecté est également une solution. Lorsqu’un visiteur indésirable sonne à la porte pour vérifier votre présence, il sera très dissuasif de répondre à l’interphone comme à la maison.

Partir en vacances sereinement

L’heure du départ en approche, les valises se remplissent mais avez-vous pensé à enregistrer votre logement ? Voici une check-list pour vous y aider et profiter des vacances en toute sérénité :

  • Evitez d’annoncer votre départ sur les réseaux sociaux : c’est une invitation pour les cambrioleurs !
  • Rangez vos bijoux, argent liquide dans des pièces moins inspectées que le salon, hall d’entrée, penderie ou chambre parentale. Pensez également au coffre-fort pour enfermer vos biens précieux. Les chambres d’enfant sont également souvent moins visitées.
  • Vérifiez que toutes les fenêtres soient fermées, les volets descendants, la porte d’entrée et le portail à clé.
  • Activez votre alarme, même pour les absences de courtoisie.
  • Ne laissez pas d’indices sur votre longue absence : faites relever le courrier par vos voisins pour éviter l’accumulation dans la boite aux lettres.
  • Ouvrez et fermez vos volets tous les jours, si possible : simulez votre présence en programmant l’ouverture et la fermeture, ou l’allumage automatique de la télé en fin de soirée.
  • La gendarmerie est prévenue de votre absence (minimum 3 jours) et peut effectuer des patrouilles à votre domicile grâce à l’opération « Tranquillité-Vacances ».
  • Vous trouvez vos voisins un peu trop curieux ? Et bien cette fois, profitez-en pour solliciter leur vigilance pendant votre absence. Pourquoi ne pas leur demander d’arroser les fleurs ou nourrir le chat pendant quelques jours ?

 

Pour tous vos travaux de remise aux normes et mise en sécurité de votre logement, faites appel aux artisans ÉS Travaux, pour vous accompagner dans vos projets en toute sérénité.

Trouver mon artisan