Les bornes de recharge électrique

À l’image des véhicules électriques, les bornes de recharge accessibles au public fleurissent. Particuliers (en habitat collectif), entreprises et collectivités peuvent bénéficier d’une prime pour l’installation d’une borne.

Les véhicules électriques sont de plus en plus utilisés de nos jours pour lutter contre la pollution locale et contribuer au développement durable. En 2017, environ 500 000 véhicules électriques circulaient en Europe. Les bornes de recharge accessibles au public fleurissent également. De plus, vous avez la possibilité de bénéficier d’une prime pour l’installation d’une borne de recharge sur votre parking privé en habitat collectif et en entreprise.

Sommaire

Des solutions pour l’installation de vos bornes de recharge

ÉS propose des solutions de recharge labellisées ADVENIR* portées par les installateurs partenaires travaux. Ces offres concernent les particuliers en habitat collectif, les entreprises et les collectivités.

Les aides par point de charge sont :

BénéficiaireAccèsTaux d’aide Fourniture et pose sur montant HTMontant maximal par point de chargeBonus pilotage énergetique
Logement collectifIndividuel50%600 €+360 €
Partagé1300 €
Entreprise ou collectivitéPrivé40%1000 €
Public1500 €

* ADVENIR est un programme de financement des bornes de recharge par le dispositif règlementaire des certificats d’économie d’énergie.

Pour en savoir plus sur les solutions de recharge ADVENIR : http://advenir.mobi

Bon à savoir : dans l’habitat existant depuis plus de 2 ans, vous bénéficiez en tant que particulier, du crédit d’impôt sur la transition énergétique* (30% sur le prix du matériel TTC après déduction des autres aides) et de la TVA à 5,5%, que vous soyez en habitat individuel ou en habitat collectif. * Plus d’informations sur le crédit d’impôt 

 

Comment bénéficier de l’aide ?

ÉTAPE 1 : définissez votre besoin

Choisissez le type de point de charge

Choisissez la vitesse de charge

Borne individuelle en place de parking individuelle

Prise de 3 kW ou borne de 7 kW, sécurisée par un système de verrouillage ou badge d’accès

Vitesse de charge lente ou semi-accélérée

La vitesse de charge varie entre 12h (pour les bornes de 3 kW) et 6h (pour les bornes de 7 kW)

Borne partagée en place de parking partagée

Prise de 7 kW ou de 22 kW avec badge d’accès ou en accès libre

Vitesse de charge accélérée

La vitesse de charge est d’environ 2h pour les bornes de 22 kW

 

ÉTAPE 2 : choisissez votre professionnel partenaire ÉS Travaux

Pour pouvoir bénéficier de la prime, l’installateur doit impérativement avoir la mention :

Une fois votre professionnel partenaire choisi, celui-ci se déplace sur votre parking pour établir un devis.

ÉTAPE 3 : laissez ÉS s’occuper de la partie administrative

  • L’installateur envoie le devis accompagné de votre RIB à ÉS.
  • ÉS vous confirme le montant de la prime et le délai pour réaliser les travaux.

ÉTAPE 4 : recevez votre prime

Après la fin de vos travaux, l’installateur envoie les pièces justificatives à ÉS. Votre prime sera versée sur votre compte en banque.

 

Pour aller plus loin : qu’est-ce que le droit à la prise ?

Depuis le 1er janvier 2015, dans l’habitat collectif existant, vous avez le droit d’installer, à vos frais, une borne de recharge pour votre véhicule électrique si :

  • Votre immeuble comprend un parking clos et ouvert.
  • La consommation de la borne de recharge est mesurée par un compteur individuel (facturation individuelle de la consommation d’électricité).
  • La borne à installer est une borne de recharge normale (3 à 22 kW).

Comment procéder à la demande d’installation ?

Si vous êtes locataire :

  1. Il vous suffit d’adresser votre demande par écrit au propriétaire.
  2. Le propriétaire fait inscrire le projet à l’ordre du jour de la prochaine Assemblée Générale.

Si vous êtes propriétaire :

Les copropriétaires peuvent décider de réaliser une installation collective de bornes avec prise en charge des frais communs par tous les copropriétaires.

À savoir : La demande d’installation n’étant pas soumise au vote, le syndic ne peut s’y opposer sans motif légitime et sérieux.