Entretenir sa chaudière pour un hiver sans soucis

Avant la période de chauffe, pensez à entretenir votre chaudière. Pour plus de sécurité, il est obligatoire de confier cette étape à un professionnel.

3 min

TOUT SAVOIR SUR L’ENTRETIEN DE VOTRE CHAUDIÈRE 

Si votre installation a une puissance comprise en 4 et 400 kilowatts, son entretien annuel est obligatoire.

Pourquoi entretenir régulièrement votre chaudière ? 

Tout d’abord, l’entretien de votre chaudière est essentiel pour assurer votre sécurité : en effet, d’après une étude de l’Institut de veille sanitaire, chaque année, environ 30 personnes décèdent des suites d’une intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz est incolore et inodore, mais peut être mortel en cas de forte concentration. Il se dégage en quantité dangereuse quand des appareils de chauffage ou de production d’eau chaude à combustion sont mal entretenus ou fonctionnent dans une pièce mal ventilée.

Par ailleurs, un entretien régulier de votre système de chauffage permet une durée de vie plus longue de votre appareil et une réduction de la consommation de combustible.

Quand réaliser l’entretien de votre chaudière ?  

Il est préférable de réaliser l’entretien de votre chaudière au cours ou à la fin de l’été : en effet, cela permet d’anticiper le rallumage de votre système de chauffage à l’automne, quand les températures baissent. En vous y prenant à l’avance, vous éviterez une panne de dernière minute avant ou durant l’hiver : les réparateurs étant généralement très occupés à l’automne pour les dépannages, il peut y avoir de longs délais d’intervention.

Notre conseil : profitez également de cette période pour purger vos radiateurs. Vous pouvez demander de l’aide au technicien qui intervient sur votre chaudière, ou réaliser la manœuvre vous-même : quand vos radiateurs sont froids, desserrez lentement la vis de purge et mettez un récipient en dessous pour réceptionner l’eau qui coulera de vos radiateurs. Un sifflement se fera alors entendre : il s’agit de l’air sortant de vos installations. Une fois le sifflement terminé et un écoulement de l’eau à un flux régulier, resserrez doucement la vis. Réalisez cette opération sur tous les radiateurs de votre logement.

En tant que particulier, quelles sont vos obligations ?  

Vous habitez dans une maison ou un appartement doté d’une chaudière individuelle : l’entretien est sous votre responsabilité. Vous avez alors la charge de contacter, recevoir et payer l’entretien de votre chaudière, sauf disposition contraire prévue dans le bail si vous êtes locataire.

Vous êtes chauffé par une chaudière collective : l’entretien est effectué par le propriétaire ou le syndicat des copropriétaires de l’immeuble ou de la résidence.
Sous 15 jours après l’intervention du professionnel, ce-dernier vous remettra une attestation d’entretien. Vous serez alors dans l’obligation de la conserver pendant 2 ans minimum, car elle pourra vous être demandée en cas de contrôle ou de demande du bailleur ou de l’assurance (en cas de sinistre par exemple).

À savoir : toute chaudière à gazeux combustible, liquide ou solide dont la puissance est comprise entre 4 kW et 400 kW doit faire l’objet d’un entretien tous les ans.

Pour faire appel à un professionnel rendez-vous sur travaux.es.fr

Quelles sont les obligations du professionnel ? 

Le spécialiste qui réalise l’entretien de votre chaudière doit posséder les qualifications professionnelles prévues par la loi du 5 juillet 1996. Lors de son intervention, il vérifie l’installation de la chaudière et la nettoie si besoin. Il effectue également les réglages nécessaires à son bon fonctionnement et en cas de mauvaise étanchéité, il mesure le taux de monoxyde de carbone. Il estime aussi les performances énergétiques et les émissions de polluants et compare les résultats avec ceux des chaudières les plus performantes sur le marché.

A la fin de l’entretien, le spécialiste vous apporte des conseils pour utiliser au mieux votre chaudière, ou pour optimiser ou rénover votre installation. Il vous remettra également une attestation qui se composera de:

  • La liste des opérations effectuées et des défauts corrigés lors de la visite d’entretien
  • Le taux de monoxyde de carbone mesuré
  • La performance énergétique et environnementale estimée de la chaudière
  • Des conseils pour utiliser au mieux la chaudière et l’installation de chauffage

A savoir : le chauffage est à l’origine de rejets notables. En effet, 38 % des émissions de particules fines et 24 % des émissions de CO2 sont redevables aux émissions des bâtiments des secteurs résidentiels et tertiaires.

EN CAS DE DYSFONCTIONNEMENT, QUE FAIRE ?  

Si le professionnel constate une anomalie de fonctionnement lors de son passage annuel, il doit vous préconiser des investigations supplémentaires. S’il constate un danger grave et immédiat, il doit vous informer de ce danger et doit impérativement arrêter votre chaudière. La remise en service de l’installation ne doit se faire que si les conditions normales de fonctionnement de la chaudière sont rétablies.
A savoir : dans le cas des chaudières à gaz, toute installation ou remplacement d’une chaudière doit donner lieu à l’établissement d’un certificat de conformité.

Vous êtes amené à changer votre chaudière ? Suivez nos conseils et découvrez les différents types de chauffage existants.

Les différents systèmes de chauffage

A savoir: avec les partenaires ÉS Travaux, bénéficiez de primes financières exceptionnelles pour vos travaux de rénovation énergétique (isolation de votre logement et / ou changement de votre système de chauffage). Ils s’occupent de la constitution administrative de votre dossier et de l’envoi dans les délais impartis à ÉS. La prime est ensuite versée directement sur votre compte bancaire. Pour plus d’informations, rendez-vous sur travaux.es.fr     

Retrouvez les meilleurs artisans pour installer une climatisation chez vous, grâce à ÉS Travaux

Trouver mon artisan