En 2022, je gère mon habitat de manière durable

Une nouvelle année qui démarre, c’est toujours le bon moment pour prendre de nouvelles résolutions et se fixer de nouveaux objectifs.
Une nouvelle année qui démarre, c’est toujours le bon moment pour prendre de nouvelles résolutions et se fixer de nouveaux objectifs.

Pour bien entamer 2022, nous vous proposons quelques gestes simples pour gérer votre habitat de manière éco-responsable tout en alliant confort, économies et écologie.

Trier ses déchets

Pour préserver l’environnement, trier ses déchets est une habitude simple et gratuite que tout le monde peut appliquer et qui nécessite simplement un peu d’organisation au départ. Afin de permettre la prise en charge de tous les déchets, il est important de bien séparer les matières et de les trier par famille dans les contenants adéquats. Ils pourront être recyclés ou détruits lorsqu’aucune filière de recyclage n’existe.

En France, on distingue la poubelle classique pour les déchets non recyclables et la poubelle jaune dédiée à certains produits recyclables comme le plastique, le carton ou encore le métal. Pour trier les déchets plastiques, une seule règle est à retenir : les objets en plastique trop légers ne doivent pas être jetés dans une poubelle de tri car ils ne contiennent pas assez de matières premières. Pensez à toujours séparer les matières avant de jeter vos déchets.
Pour le verre, le recyclage se fait généralement en benne publique. Pensez à retirer les bouchons et couvercles de vos bocaux en verre.
Le textile, le linge et les chaussures peuvent être déposés auprès d’associations caritatives ou dans des points d’apport volontaire afin de leur donner une seconde vie.
Les encombrants tels que le mobilier, l’électroménager ou le bois doivent être déposés en déchetterie.


Installer un compost

Pour les déchets verts et organiques, le meilleur moyen de les recycler est de réaliser son propre compost.
Ce dernier permet de recycler par décomposition les restes alimentaires (fruits, légumes, coquilles d’œufs, café, etc) ou autres déchets tels que les plantes et fleurs. Il existe de petits contenants pour balcon ou le lombricompostage, qui sont plus adaptés aux appartements. Certaines communes fournissent gratuitement des bacs à compost afin d’encourager la pratique, renseignez-vous auprès de votre mairie.




Choisir des ampoules LED

Par rapport aux autres technologies d’ampoules, les LED présentent plusieurs avantages. Tout d’abord, elles peuvent durer quinze fois plus longtemps que les ampoules classiques. Grâce à leur faible émission de chaleur, les ampoules LED consomment peu d’énergie, ce qui permet de rallonger leur durée de vie qui peut aller jusqu’à 50 000 heures, selon les modèles. A titre de comparaison, une lampe fluocompacte offre 10 000 heures d’éclairage, une halogène 2 000 heures et les ampoules à incandescence 1 000 heures. La consommation énergétique d’une LED est, en général, divisée par 10 par rapport à celle d’une incandescence et par 8 par rapport à une halogène.

Les lampes LED sont également plus respectueuses de l’environnement que d’autres dispositifs puisqu’elles ne contiennent ni de mercure, ni de plomb et n’émettent pas de rayons d’ultra-violets.

Découvrez notre article dédié sur les luminaires !


Réduire le chauffage quand vous aérez

En hiver avec la baisse des températures, il peut vite être désagréable d’aérer notre logement. Néanmoins, il est primordial d’ouvrir les fenêtres pour se débarrasser de la pollution, des poussières et des moisissures.
L’ADEME recommande d’ouvrir les fenêtres le matin après le réveil lorsqu’il y a moins de pollution dehors pendant environ 5 à 10 minutes. Cela permet d’échanger l’air humide contre un air frais et sec, qui est également plus facile à chauffer. N’oublier pas de réduire le chauffage lorsque vous aérez votre logement, afin d’éviter les pertes de chaleur et une hausse de la facture.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour gérer votre logement de manière responsable cette année.