Aménager et entretenir son jardin

Avec la période estivale, aménager et entretenir son jardin est un plaisir : plantation, agencement des différents espaces, choix des matériaux… découvrez comment agencer votre extérieur en fonction du terrain et de vos envies !

4 min

Les différentes façons d’aménager son jardin en fonction de ses caractéristiques

Donner vie à son petit jardin de ville
En milieu urbain, les jardins sont souvent étroits et ils peut paraitre compliqué de les aménager. Pourtant, en choisissant du mobilier et des plantes adaptées, il est possible de le transformer en joli coin de paradis :

Mixez pierre et verdure en installant des dalles en ardoise sur un couvre sol d’herbe.

Amenez du volume à votre extérieur grâce à des plantes en pot de différentes tailles.

Apportez de l’originalité et donnez l’illusion de l’espace en réalisant un aménagement géométrique. 

Créez un jardin de ville pratique et sans entretien avec une décoration minimaliste. Mettez en avant un accessoire central, comme un brasero par exemple ou encore un salon de jardin, et recouvrez le sol de gravillons blancs pour limiter la propagation de mauvaises herbes.

Optimisez le moindre espace en plaçant du mobilier peu encombrant ou en intégrant une banquette contre un mur. Ajoutez des végétaux dans des jardinières surélevées au-dessus de votre mobilier.

Agrandissez visuellement votre jardin en y installant des miroirs extérieurs.

Aménagez un coin zen en installant un bassin d’extérieur, que vous pouvez agrémenter de diverses plantes vertes ou d’une fontaine.

Aménager l’espace d’un petit jardin d’ombre

Votre jardin est très ombragé ? Sélectionnez des végétaux qui s’y adaptent plus facilement :

  • Des plantes vivaces : les héllébores, les bruyères, les trachélies et les fuchias
  • Des arbustes : les camélias, les azalées, les hortensias
  • Des plantes volumineuses : rhododendrons ou bambous
  • Des plantes de sous-bois : le muguet, la pervenche ou l’hosta

Vous pouvez également installer un mur végétal, composé de lierre et autres plantes grimpantes. Après avoir choisi votre végétation, définissez le bon emplacement. Il est préférable de laisser de la place à vos plantations pour qu’elles puissent s’étendre.

Apporter de la verdure à un jardin sans pelouse

Un jardin sans pelouse, c’est un jardin plus simple d’entretien. Plus besoin de tondre, de désherber ou d’arroser abondamment.

Embellissez votre espace à l’aide de végétaux selon vos goûts et en prêtant attention à l’orientation de votre terrain.

Créez différents espaces : plates-bandes, jardinières, talus, variété florale… de ce fait, chaque endroit aura son charme. Vous développerez alors une mixité au niveau des couleurs et de la décoration extérieure. Vous pouvez aussi aménager ces espaces selon des thématiques diverses : zen, coin repas, coin lecture… Pour ce faire, privilégiez une diversité des matériaux au sol (graviers, bois, pierre…) et un mobilier adapté.

Pour ajouter de la verdure à votre extérieur sans entretien, optez pour une pelouse synthétique (de préférence pour des petites surfaces). C’est un produit qui bénéficie de finitions de plus en plus soigneuses, imitant à la perfection l’herbe fraîche.

Aménager et entretenir un terrain pentu

Pour aménager un jardin en pente, la première possibilité est de créer une terrasse sur pilotis. Vous y aurez une vue dégagée sur l’ensemble du jardin et un espace de stockage pour ranger le mobilier de jardin durant la période hivernale.
La seconde solution est d’exploiter les talus comme zone de plantation pour de nombreux massifs. Ces-derniers permettent aux plantes de mieux respirer et apportent un meilleur drainage à la végétation.
Il est important de sécuriser les accès. L’installation de garde-corps par un professionnel est conseillée, et selon les matériaux choisis, cette installation peut habiller de façon naturelle votre jardin.

Comment entretenir son jardin ?

Un extérieur en bonne santé

Adoptez 4 réflexes pour un extérieur zéro déchet et zéro pollution :

  1. La méthode de type « mulching » permet d’éviter de nombreux déchets verts : la tondeuse est équipée d’un broyeur et dépourvue de bac. L’herbe est alors renvoyée directement sur la pelouse et protège le gazon en conservant l’humidité et en nourrissant la terre.
  2. Un récupérateur d’eau de pluie permet d’éviter de consommer de l’eau potable pour arroser votre jardin. En plus, cette méthode contribue à réduire la facture d’eau !
  3. Un compost d’intérieur ou d’extérieur est une méthode efficace pour réduire ses déchets de cuisine et de jardinage, et peut être utilisé dans le potager ou les autres plantes du jardin. Il est accessible à tous, que vous viviez en appartement ou en maison. Ne pas mettre dans le compost : les huiles et matières grasses, les épluchures d’agrumes, les produits synthétiques et les brosses à dents en bambou.
  4. Un mélange d’huile et de savon, ou de bicarbonate et de vinaigre blanc peut être utilisé pour jardiner sans pesticides ou produits chimiques.

Moins arroser votre jardin

L’arrosage demande une quantité importante d’eau, qui peut être économisée grâce à alternatives pour entretenir votre végétation.

  • Le binage : il consiste à gratter la terre autour des plantes. Cette technique aère la terre et permet au sol de mieux absorber l’eau, qui se diffuse plus rapidement jusqu’aux racines.
  • Lors de la plantation, il est conseillé de créer un creux au centre pour recevoir l’eau. Cette cuvette naturelle aura pour vocation de recueillir un maximum d’eau au niveau du pied de la plante et d’absorber l’eau en profondeur, au niveau des racines.
  • L’arrosage doit être réalisé régulièrement, mais pas tous les jours, afin d’encourager les végétaux à puiser profondément pour capter l’eau. Cela permettra de renforcer les racines et rendra la plante plus résistante à la sécheresse.
  • Choisissez la bonne heure pour arroser, en évitant les périodes les plus chaudes de la journée. Pour limiter l’évaporation de l’eau, arrosez votre jardin en matinée avant 9h ou en soirée après 18h.
  • Adoptez la méthode d’arrosage la plus efficace pour votre terrain :
    • L’arrosoir est une solution qui permet de mieux doser la quantité d’eau, mais elle demande plus de temps.
    • Le tuyau permet de limiter sa consommation d’eau.
    • Le goutte-à-goutte est idéal pour économiser l’eau et la répartir aux pieds de chaque plante.
    • L’arrosage automatique réduit en moyenne 50% de la facture d’eau et se déclenche lorsque le sol est sec.

Aménagez votre jardin en limitant l’entretien

Bien choisir les végétaux et penser l’aménagement permettent de minimiser les corvées de jardinage.

Tout d’abord, il faut reconnaître les contraintes et les retirer : la pelouse par exemple, demande de l’entretien et de l’arrosage. Il est possible de la remplacer par des plantes couvres sol telles que des vivaces.
La taille des haies et arbustes est un poste qui consacre beaucoup de temps et d’énergie. Pour l’éviter, privilégiez des haies champêtres mixant plusieurs végétaux à la place de haies conifères. Trouvez des végétaux qui demandent une taille ponctuelle et saisonnière plutôt que régulière !
Pour réduire l’arrosage, optez pour des espèces de plantes adaptées à un climat plus sec, et résistantes à la chaleur. Elles sont moins gourmandes en eau après la première année. Soyez cependant vigilants à la pluviométrie de votre lieu de vie avant de les installer !
Et pour finir, limitez le désherbage en évitant de laisser la terre nue. Plantez des fleurs et des arbustes en recouvrant le sol d’un paillage, de graviers, gravillons et de géotextile pour bloquer la pousse de mauvaises herbes.

Retrouvez tous les artisans partenaires ÉS Travaux pour vous aider à réaliser tous vos travaux d’aménagement extérieur.

Trouvez mon artisan